Réchauffeur moteur

banner07

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

banner08

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

banner05gf

Systèmes de chauffage de fluides et solides par l'électricité

Conception et réalisation d'équipements électrothermiques pour le réchauffage de liquides, de gaz et de solides en milieu industriel.

Le réchauffeur de moteur Thermoflu,

Réchauffeur de moteurLe système de préchauffage Thermoflu représente la nouvelle génération de réchauffeurs de blocs moteurs adapté à tous les types de moteurs à refroidissement liquide.
Construit autour d’un bloc chauffant Thermoflu ce nouveau réchauffeur universel se distingue par sa facilité d’intégration et par sa longévité exceptionnelle.

10 bonnes raisons d’installer un réchauffeur Thermoflu

  1. Un réchauffeur à circulation forcée coûte moins cher à faire fonctionner et réduit l’entretien du générateur.
  2. La température moyenne du liquide de refroidissement est plus basse avec un système à circulation forcée qu’avec un réchauffeur à thermosiphon.
  3. Une température de bloc moteur plus uniforme signifie plus d’efficacité et moins de consommation d’énergie.
  4. Réduit la consommation de carburant en évitant les phases de monter en température du moteur.
  5. Une température de fonctionnement plus basse évite les surchauffes et les ruptures des durites du moteur.
  6. Réduit l’usure du moteur en assurant une parfaite lubrification des organes vitaux lors du cycle de démarrage.
  7. Prolonge la durée de vie des batteries en facilitant le démarrage du moteur.
  8. Évite la formation de condensation dans le moteur et empêche la formation de boue dans l’huile moteur.
  9. Réduit les émissions polluantes au démarrage en maintenant le moteur à sa température optimale de fonctionnement.
  10. Facilité d’entretien grâce à un accès aisé à tous les composants par le haut.

  1. Un réchauffeur à circulation forcée coûte moins cher à faire fonctionner et réduit l’entretien du générateur.
  2. La température moyenne du liquide de refroidissement est plus basse avec un système à circulation forcée qu’avec un réchauffeur à thermosiphon.
  3. Une température de bloc moteur plus uniforme signifie plus d’efficacité et moins de consommation d’énergie.
  4. Réduit la consommation de carburant en évitant les phases de monter en température du moteur.
  5. Une température de fonctionnement plus basse évite les surchauffes et les ruptures des durites du moteur.
  1. Réduit l’usure du moteur en assurant une parfaite lubrification des organes vitaux lors du cycle de démarrage.
  2. Prolonge la durée de vie des batteries en facilitant le démarrage du moteur.
  3. Évite la formation de condensation dans le moteur et empêche la formation de boue dans l’huile moteur.
  4. Réduit les émissions polluantes au démarrage en maintenant le moteur à sa température optimale de fonctionnement.
  5. Facilité d’entretien grâce à un accès aisé à tous les composants par le haut.

close
10 bonnes raisons
d'installer un réchauffeur
Thermoflu

Utilité du réchauffeur moteur

L’utilisation courante des groupes électrogènes étant la fourniture d’énergie en secours, il convient de prendre certaines précautions pour permettre une mise en marche rapide et fiable en cas de besoin (souvent en moins de 15 secondes, voire 10 secondes pour les normes les plus strictes auxquelles sont soumis certains établissements de santé publics).

Pour garantir un démarrage instantané sans risque d’endommager le moteur, il est primordial que le lubrifiant moteur soit maintenu en température pour qu’il puisse immédiatement être pompé vers les pièces mécaniques en mouvement lors du cycle de démarrage.

C’est pour ces raisons que la majorité des fabricants de groupes électrogènes préconise le maintien du liquide de refroidissement à une température aux alentours de 40 °C lorsque le groupe est à l’arrêt. Un circuit de préchauffage est ainsi mis en place et maintenu en température par un réchauffeur qui est mis en marche depuis l’extinction du groupe jusqu’à son redémarrage.

Groupe électrogène
Groupe électrogène

Les différents systèmes de préchauffage

Les systèmes de préchauffage généralement utilisés sont de simples résistances électriques placées à un ou plusieurs endroits du bloc moteur, ou des systèmes avec réservoir fonctionnant selon le principe du thermosiphon. Ces systèmes à convection naturelle ont besoin de températures élevées, jusqu’à 90°C, pour pouvoir fonctionner correctement, avec l’inconvénient de présenter des gradients de température importants à travers le bloc moteur. Il en résulte des blocs moteurs qui ne sont pas réchauffés de manière uniforme, et une détérioration rapide des durites du moteur avec des risques de rupture fréquents.
Du fait de leur inefficacité les systèmes à thermosiphon consomment plus d’électricité que nécessaire pour maintenir les moteurs en température.

L’une des principales cause de déperditions thermiques des systèmes à thermosiphon provient de leur haute température de fonctionnement et de la configuration des tubulures du circuit de réchauffage : Lorsque le retour du réchauffeur est placé trop près du thermostat du générateur, celui-ci va s’ouvrir et envoyer le fluide réchauffé directement vers le radiateur où les pertes immédiates sont les plus importantes.

Les avantages du réchauffeur Thermoflu

Le réchauffeur Thermoflu grâce à une température de fonctionnement beaucoup plus basse aux alentours de 45°C permet d’éviter l’ouverture du thermostat et d’éliminer les points chauds, source de déperditions inutiles et de détérioration prématurée des durites.
Sa pompe intégrée permet une circulation forcée du liquide de refroidissement à travers tout le bloc moteur de façon à distribuer la chaleur de manière uniforme.
La mise en place d’un réchauffeur Thermoflu avec une température de fonctionnement proche de la température cible de maintien du moteur permet d’améliorer l’efficacité et la fiabilité du dispositif de préchauffage tout en réduisant les cycles de chauffe, permettant ainsi de faire des gains de consommation électrique non négligeables.

Efficacité du réchauffeur Thermoflu

Plusieurs études indépendantes ont mis en avant l’efficacité des systèmes à circulation forcée par rapport aux systèmes par thermosiphon. http://e3tnw.org/ItemDetail.aspx?id=381
Toutes les études ont démontré que les systèmes à circulation forcée comme le Thermoflu apportaient des gains de consommation électrique quel que soit le type de générateur, indépendamment de sa taille.
En fonction des configurations de départ les gains peuvent aller jusqu’à 75% en remplacement d’une résistance électrique immergée dans le bloc moteur et jusqu’à 50% en remplacement d’un réchauffeur en thermosiphon. Sur la plupart des études de cas réalisées à grande échelle l’installation d’un système à circulation forcée comme le Thermoflu a démontré une économie moyenne de l’ordre de 30%.
L’installation d’un réchauffeur Thermoflu apporte de nombreux avantages :

  1. Réduction de la consommation électrique, du fait de sa meilleure efficacité
  2. Réduction de la consommation de carburant, en évitant les phases de monté en température lors du démarrage du moteur à froid.
  3. Réduction de l’usure du moteur, en assurant une parfaite lubrification au moment du démarrage.
  4. Prolonge la durée de vie des batteries de démarrage, un moteur en température sollicite beaucoup moins la batterie qu’un moteur froid difficile à démarrer.
  5. Réduction des émissions polluantes, les moteurs étant conçus pour émettre un minimum de polluants à leur température optimale de fonctionnement.

Construction du réchauffeur Thermoflu

Certains exploitants utilisent des réchauffeurs destinés à l’industrie automobile qui ne sont pas prévus pour être installés sur des groupes électrogènes stationnaires soumis à de fortes contraintes de vibrations. Ces derniers ont une durée de vie beaucoup plus courte que le Thermoflu qui a été spécialement développé pour cet usage avec des composants industriels conçus pour des conditions d’utilisation extrêmes.

Schéma construction rechauffeur thermoflu

Conçu pour durer

La principale cause de défaillance des réchauffeurs traditionnels provient d’une réaction du liquide de refroidissement avec l’élément chauffant. Une eau trop dure étant le plus souvent à l’origine des défaillances : La température de surface élevée de l’élément chauffant provoque la précipitation des minéraux présents dans l’eau qui s’accrochent ensuite autour de la gaine de la résistance électrique. A force d’accumulation les minéraux forment une couche isolante qui fait monter la température interne de l’élément chauffant, au fur et à mesure que cette couche isolante augmente, la température interne continue de grimper jusqu’au point de rupture.

De par sa conception l’élément chauffant du Thermoflu n’est jamais en contact avec le liquide de refroidissement, ce qui lui confère un réel avantage et lui donne une longévité exceptionnelle par rapport aux autres réchauffeurs du marché dont la résistance chauffante est plongée dans le liquide.

+EXPLICATION

Le Thermoflu possède un élément chauffant qui est noyé dans un bloc d’aluminium, l’énergie thermique produite par la résistance électrique est dissipée dans la masse d’aluminium et transmise au fluide aux travers des ailettes.

Ce concept permet d’augmenter la surface d’échange et de réduire la charge surfacique pour obtenir une température de film beaucoup plus basse permettant ainsi de minorer l’effet de précipitation des minéraux et d’éliminer la principale cause de défaillance des réchauffeurs classiques.

La gamme de réchauffeurs Thermoflu

Le choix de la puissance du réchauffeur se fait généralement en fonction du volume de liquide de refroidissement. Pour le système Thermoflu qui est plus efficace qu’un système à thermosiphon une puissance de 125 watt par litre de liquide à réchauffer est généralement suffisante.
La gamme de réchauffeurs Thermoflu avec une gamme de puissances allant de 0,5 kW à 18 kW permet de couvrir la majorité des groupes électrogènes actuellement sur le marché.
Sa compacité et sa facilité de mise en œuvre le rende entièrement compatible avec tous les types de moteurs thermiques.

Vous avez un projet ?
Contactez nous